Septembre…La plante du mois: Rhodiola

SEPTEMBRE 

La plante du mois : RHODIOLA

 

Le mois de septembre c’est la rentrée, avec ses contraintes, organisation, enfants, paperasse, les jours qui raccourcissent…mais c’est aussi les projets, les nouvelles activités, les bonnes résolutions, la fraicheur qui revient ! En tous cas, avec tout ça on a besoin d’être en forme. Et pour ça rien de mieux que la merveilleuse Rhodiola, la « Racine d’or ».

Rhodiola rosea fait partie de la famille des adaptogènes, c’est-à-dire que son effet s’adapte aux besoins de l’organisme, qualité que l’on retrouve dans ses capacités singulières à résister aux climats les plus extrêmes ! (haute montagne)

Anti-fatigue, oui, mais pas « stimulante » ! Prendre des stimulants est un réflexe qui ne porte pas ses fruits, la fatigue étant là comme incitation au repos, il ne s’agit pas de la masquer derrière des stimulants en tous genres. Et ça ne marcherait de toutes façons pas longtemps, en effet c’est le meilleur moyen d’épuiser son système nerveux jusqu’à ce que même les stimulants ne fassent plus effets.

La rhodiola est anti-fatigue car elle stimule les hormones surrénaliennes, et aide le corps et le mental à récupérer.

Fortifiante : elle rend plus résistant à l’effort et aide à la récupération.

Adaptogène : elle favorise la résistance au stress et améliore la concentration ainsi que la mémoire.

Anti-déprime : augmente la disponibilité de la sérotonine, « hormone du bonheur ».

La rhodiola renforce le système immunitaire, prévient les effets du stress, améliore le sommeil, protège le cœur, protège le foie, est anti-virale…

Elle lutte également contre les addictions, et aide donc à reprendre de bonnes habitudes. Elle est donc idéale au mois de septembre pour lutter contre la déprime des nuits qui tombent plus tôt, le retour au travail et pour gérer tous les petits soucis de la rentrée !

> 2 cures de 3 semaines, avec une semaine de pause entre chaque cure. De 300 à 600mg/jour, à prendre matin et midi, on peut la choisir en extrait liquide, ou en gélules.

Attention à la qualité, l’idéale étant une plante dosée à 5% de rosavines (principe actif présent dans la rhodiola)

Bonne rentrée !! 🙂 

Anne-Lise

***Toutes les plantes sont susceptibles de présenter des contre-indications ; il est nécessaire de se renseigner auprès d’un professionnel.