Octobre…La plante du mois: Noyer

OCTOBRE

La plante du mois: Le NOYER

Nous connaissons bien ces fruits délicieux, consommés frais à l’automne ou secs en hiver, notamment en période de Fêtes. Mais en phytothérapie le Noyer est un élément important, qui a de nombreux bienfaits !

L’automne est une période particulière, une période de « detox » en naturopathie, et la saison du couple poumons-gros intestin en médecine chinoise. Durant ces mois de refroidissement, où le système immunitaire à tendance à s’affaiblir, le noyer est un atout de choix.

C’est un de mes « remèdes » préférés ! Il agit particulièrement sur la sphère digestive, et ORL…Automne-Poumons-gros intestin, vous faites le rapprochement ?! La juglone (Noyer = juglans regia en latin) est un composé phénolique qui est antibactérien, antiseptique et antifongique . Le noyer comporte également des tanins et des flavonoïdes (anti oxydants).

Je le conseille particulièrement sous la forme de bourgeons, qui agit en douceur sans les contre-indications que peuvent avoir l’extrait de feuilles en teinture mère par exemple.

Son action se fait principalement grâce à son effet bénéfique sur le système immunitaire, via le système digestif (intestins) ; en effet il aide à restaurer la flore intestinale, c’est un probiotique naturel. Mais il aide également le foie et le pancréas, en cas d’insuffisance ou de lenteur digestive. C’est tout le système digestif qui est concerné ! Diarrhées, infections, certaines constipations, lourdeur, migraines hépatiques, parasites…

Par ce biais, il sera bénéfique dans toutes les pathologies allergiques et inflammatoires, ou « d’encrassage », au niveau de la peau et de la sphère ORL : psoriasis, eczéma, acné, lupus, infections des muqueuses bronchiques, sinusites, les états inflammatoires chroniques. Mais aussi ulcérations vaginales, leucorrhées

Il peut contribuer à restaurer, via la flore intestinale, les défenses immunitaires, le tonus général ! Cela en fait une aide magnifique pour ce mois d’octobre, puisque nous sommes très sollicités par les virus ambiants, le stress, les refroidissements…

Le noyer peut avoir une action sur le diabète, car il aide à contrôler la glycémie.

L’automne, avec ses affections respiratoires possibles, est une bonne période pour arrêter de fumer, et en cela le noyer peut aider ici aussi ! Sur le plan émotionnel c’est l’adaptabilité et la protection contre l’influence d’autrui…

Le noyer est un arbre qui se développe seul au jardin ; J’insiste parfois sur l’intérêt de prendre une plante thérapeutique seule et non pas en « complexes », mais c’est particulièrement vrai pour le noyer ! C’est en le prenant seul que vous pourrez constater son action extraordinaire sur l’équilibre psychologique et physiologique qui fait notre globalité ! Sur le plan symbolique il est très indiqué pour les personnes solitaires, secrètes et profondes, empathiques et qui peuvent avoir peur du changement.

>>> En cure d’automne (adultes):

Macérat concentré de bourgeons de Noyer, 5 gouttes 3X par jour, pures ou diluées. 21 jours renouvelables après 7 jours de pause.

Bel automne! 🙂

 

Anne-Lise

 

 

***Toutes les plantes sont susceptibles de présenter des contre-indications ; il est nécessaire de se renseigner auprès d’un professionnel.