Décembre…La plante du mois: Angélique

NOVEMBRE

La plante du mois: Angélique

 

Angelica arcangelica, herbe des anges ou encore racine du Saint-Esprit , plante au nom enchanteur qui évoque la spiritualité, elle est originaire d’Europe du Nord, très ancienne, elle a survécu à l’ère glaciaire il y a plusieurs milliers d’années… Pas mal pour nous aider en plein hiver, non ?

Elle a le mérite d’être reconnue comme un ginseng européen, ce qui peut nous amener à la considérer intéressante car, lorsque nous pouvons privilégier des plantes médicinales de notre territoire (plus ou moins proche), cela confère au remède un sens plus subtil et à la fois plus efficace. Nous vibrons et vivons avec notre environnement, et faisons partie de la nature, plus intimement encore quand nous « poussons » et nous développons sur le même terrain !

Immunitaire, l’angélique peut nous aider à combattre les maux de l’hiver en renforçant nos défenses, en luttant contre le refroidissement et en dégageant les poumons (bronchites, rhumes…)

Digestive, la plante est très intéressante dans les cas de ballonnements, lourdeurs, fermentations intestinales, ou encore spasmes abdominaux… L’angélique va tonifier la digestion et redonner du feu digestif. Très utile donc en période d’excès alimentaires et notamment des lipides !

Elle a également des propriétés dépuratives, par son amertume, elle aidera donc la sphère foie-vésicule biliaire, les migraines hépatiques, la circulation sanguine périphérique et lymphatique.

Particulièrement utile chez les personnes de profil « nerveux », ou « vata » (ayurveda), qui sont frileux, sensibles au stress, qui ont des difficultés à s’ancrer… L’angélique calme le mental en agissant notamment sur l’axe cérébral-digestif, elle peut avoir un effet « anxiolytique » en réduisant l’agitation mentale, l’irritabilité, l’hypersensibilité à l’environnement.

Championne de l’adaptation et de la longévité, elle nous prête ses qualités !

En cure :

-les tisanes (notamment pour la sphère nerveuse, les insomnies…) : on prépare 200ml d’eau froide avec 10g de racines d’angélique, à laisser infuser toute la nuit puis réchauffer le lendemain, à boire une ou plusieurs fois par jour.

-la teinture-mère : (excès des fêtes, par exemple) plus concentrée. 15 gouttes 2 à 3 fois par jour pendant 21 jours.

On peut la coupler avec Chardon-marie pour un effet dépuratif plus important !

 

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter de magnifiques fêtes de fin d’année, magiques, et en bonne santé ! 🙂 

 

Anne-Lise

 

***Toutes les plantes sont susceptibles de présenter des contre-indications ; il est nécessaire de se renseigner auprès d’un professionnel.